Cordemais-leauquidort

Cordemais – L’eau qui dort

6 avril 2016 - Dérive des rives - 2015/16 / Publication

« Une vasière protégée fait face aux quais remblayés, au bout de l’île une perspective sur l’estuaire se dessine, on aperçoit Montoir et Donges. On nous raconte qu’ici c’est un territoire d’îles qui émergent à marée haute, qu’on y pêche le bar lorsqu’il remonte le courant. Pour le moment la marée est basse et ce sont des plages qui se dévoilent, des plages de vase. Les contrastes sont saisissants, l’horizontalité du grand paysage de marais côtoie la verticalité des cheminées de la centrale électrique ; Le bruit de l’eau, le gazouillis des oiseaux et, derrière celui des pelleteuses, la brume au sol laisse place aux
fumées des cheminées dans le ciel. » Ce mémoire retrace l’approche urbaine et architecturale d’un collectif étudiant, parti à la rencontre des cordemaisiens. Au travers d’une démarche de terrain croisant l’analyse cartographique aux récits du quotidien, il dresse un portrait subjectif d’une ville postindustrielle en pleine mutation.