Estuaire de la Loire teriitoire en Mouvement

Estuaire de la Loire, territoire en mouvement – 2013/14

27 octobre 2013 - Estuaire de la Loire, territoire en mouvement - 2011/13 / Publication

Métaphore d’une île
Habiter avant de bâtir

En parcourant le chemin de son accès,  l’observateur révèle, chemin faisant, les traces qui balisent la découverte d’une île, donc son identité.
Ce retour sur les traces est une reconstruction  des liens que l’île met en tension avec d’autres territoires, lointains ou proches.

Cette reconnaissance construit un  champ dynamique de force ;  l’île apparaît parce qu’elle sollicite ou sous tend une connexion plurielle où s’articulent et se jouent des rapports et des fonctions différentes entre les hommes et les lieux.

Cette reconnaissance en acte des traces qui tissent les relations potentielles d’une île par rapport à ses différents contextes permet d’évaluer, de choisir et de construire les liens qui placent chaque projet en attente d’une relation ou d’un échange.

Sur un  espace en mutation, la révélation de ce maillage dynamique est la première clé pour la mise en œuvre d’une problématique de l’aménagement d’un territoire en mouvement.

Chérif Hanna et Jean-Yves Petiteau

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *